Regroupement Langage Québec
  Local (514)-495-4118  •  Régional 1-800-495-4118

Info Dysphasie

La Dysphasie : la définition et qui ça touche

La dysphasie est un trouble primaire du langage, dans les sphères expressive ou expressive et réceptive, qui s`observe par des atteintes variables affectant le développement de plus d`une composante du langage :

  • phonologie (production des sons)
  • morphologie (formation des mots : préfixes, mots de même famille, accords)
  • syntaxe (construction de phrases/ ordre des mots)
  • sémantique (sens et vocabulaire)
  • pragmatique (pourquoi et comment on communique).

En plus d`une hétérogénéité des manifestations de ce trouble d`un individu à l`autre, la dysphasie se caractérise, chez un même individu, par sa persistance, la variabilité du portrait clinique dans le temps, de même que par une forte probabilité qu`il y ait peu d`évolution sans intervention.

Le développement et le bon fonctionnement de la personne dysphasique peuvent être entravés sur les plans personnel, social, scolaire et professionnel. Des situations d`handicapés et des incapacités peuvent survenir à tous les âges de sa vie.                                                                              

SOURCE : OOAQ

Qui ça touche?

Il semble que plus de garçons que de filles en sont atteints. Mentionnons seulement qu’aux troubles d’abstraction, s’ajoutent des troubles de généralisation et des troubles de perception du temps ainsi qu’occasionnellement des troubles de perception auditive.

Notons que les troubles d’apprentissage accompagnent constamment cette pathologie. Les enfants dysphasiques présentent généralement une intelligence normale, un sens de l’observation développé et un désir de communiquer. Malgré cela, la dysphasie est considérée comme un phénomène grave de la communication et du développement, ce qui nécessite une approche individualisée et adaptée, notamment au niveau de la famille et des services éducatifs.

Au Québec, il est à noter qu`une prévalence de 9,4 % du trouble primaire du langage a été identifiée chez les enfants de 5 ans en milieu scolaire. (Source: Elin Thodardottir (2010). Identification et prévalence du trouble primaire du langage chez les enfants francophones de 5 ans.)

Comment s’y retrouver?

L`orthophoniste est le professionnel qui évalue et traite ces divers troubles de la parole et du langage.

Les interventions de l`orthophoniste ont pour but de développer, restaurer ou maintenir la capacité de communiquer de la personne et à favoriser son autonomie et son intégration dans les activités familiales, scolaires, professionnelles et sociales. L`orthophoniste collabore étroitement avec la famille et les autres intervenants du réseau de la santé et de l’éducation à qui il procure de l’information et du soutien pour favoriser leurs échanges.

Parmi les spécialistes professionnels qualifiés dans la rééducation des personnes dysphasiques ou présentant des troubles langagiers, notons :

  • Audiologiste, travaille principalement en milieu hospitalier, centre de réadaptation, centre d’hébergement, CHSLD et CLSC
  • Ergothérapeute, travaille principalement en milieu hospitalier, en centre d’hébergement, CHSLD, CLSC et centre de réadaptation
  • Orthopédagogue, surtout dans les écoles
  • Psychologue et neuropsychologue, travaille dans différents milieux tels que les écoles et les cliniques ainsi que dans toutes les catégories d’établissements du réseau de la santé et des services sociaux
  • Technicien(ne) en éducation spécialisée (TES), travaille surtout dans les écoles